20Jun2017
Author
SOA Blog
Category
Actuarial Science, Canada, Education
Tags

Exciting New Education Agreement Between the CIA and the SOA

En français

by Ben Marshall
On May 10, 2017, the Canadian Institute of Actuaries (CIA) and Society of Actuaries (SOA) jointly announced an historic new memorandum of understanding (MOU) on education.

The agreement represents the culmination of renewed discussions on education between the two organizations over the course of the past year. These talks resumed shortly after the CIA’s Board of Directors approved its 2016 Education Syllabus, which also contained a publication of the “Strategic Vision of the CIA on Education.”

The new MOU is both an extension of the long-standing CIA/SOA relationship and a new direction for the future.

In some of its aspects, the agreement represents little or no change from recent past practice. For example, there will continue to be a bilingual (English and French) approach to SOA exams for Canadian candidates. In addition, Canadian-specific content will continue to be offered on upper-level SOA exams in a variety of practice areas (i.e., life insurance, health insurance, retirement/pensions and general insurance). Furthermore, the current agreements between the organizations regarding the CIA’s University Accreditation Program (UAP) remain unchanged.

In other of its aspects, however, the agreement represents anywhere from marginal to significant change from past practice. There will now be CIA branding on all Canadian-specific-content SOA exams, a co-branded home page on the SOA web-site for Canadian candidates, and notation of CIA recognition on all relevant SOA exams. In addition, the MOU contains a commitment of collaboration between the two organizations over the longer term on education strategy.

As a member of one or both of these organizations—having already completed your exams and your accreditation—you are likely wondering what this agreement means to you. Perhaps the biggest change is in the creation of new dedicated volunteer positions for CIA representatives on exam and curriculum committees.

Volunteers are the lifeblood to both the SOA and CIA. For its education system, the SOA has always had a strong volunteer base, and moreover has had the benefit of a disproportionately high percentage of education volunteers who are from Canada. Until the advent of the MOU, SOA education volunteers had formal accountability to the SOA but none had formal accountability to the CIA for the development of material on the SOA’s Canadian content exams. While the SOA education standards were maintained, the CIA previously had no official voice in the selection of SOA education volunteers for Canadian content exams, and had communications on such exams only at the General Officer level.

Going forward, however, specified Canadian education volunteers on certain SOA committees will have a formal accountability to the CIA. There will continue to be a CIA appointee to the General Officers Group of the SOA. Vice-chairs of specified SOA curriculum committees will be designated by the CIA (with SOA review and approval) for fellowship tracks with Canadian-specific content, and will also be members of the CIA Education Syllabus Committee. A committee member for each of the other SOA curriculum committees may also be appointed by the CIA. Similar CIA appointments will take place for SOA exam committees.

These methods of CIA input and oversight will ensure that these specified individual Canadian education volunteers are accountable to, and in communication with, the CIA in a more formal manner than has been required in the past.

The transition to these new approaches is underway. Planning for their implementation is being coordinated between the educational staff leaders of both organizations.

As a member of both organizations, I am ecstatic about this new era of more clearly defined collaboration between the CIA and SOA on education. I believe that it will enhance the education of Canadian actuaries, as well as elevate the perception of the profession among its stakeholders (e.g., employers, regulators and the public) here in Canada and worldwide.

In the same vein of celebration as that engendered by the education MOU, but of even greater and more widespread historical significance, let me congratulate all my fellow Canadians on the 150th anniversary of this great nation, upcoming on July 1, 2017!

Ben Marshall, FSA, FCIA, CERA, MAAA, is SOA staff fellow, Canadian membership. He can be reached at bmarshall@soa.org.

Nouvelle entente déterminante entre l’ICA et la SOA en matière d’enseignement

par Ben Marshall

Le 10 mai 2017, l’Institut canadien des actuaires (l’ICA) et la Society of Actuaries (SOA) ont annoncé conjointement un nouveau protocole d’entente sur l’enseignement historique.

Cette entente représente la culmination des discussions renouvelées sur l’enseignement entre les deux organisations qui se sont déroulées au cours de l’année dernière. Ces discussions ont abouti un peu après que le Conseil de direction de l’ICA ait approuvé son Syllabus 2016 en matière d’enseignement, lequel contenait aussi une publication sur la « Vision stratégique de l’ICA envers l’enseignement. »

Le nouveau protocole d’entente constitue tant une extension de la relation durable entre l’ICA et la SOA qu’une nouvelle direction pour l’avenir.

Sous certains aspects, cette entente ne représente que peu ou pas de changement dans les pratiques antérieures récentes. Par exemple, l’approche aux examens de la SOA pour les candidats canadiens continuera d’être bilingue (anglais et français). En outre, du contenu spécifiquement canadien continuera d’être offert pour les examens de niveau supérieur de la SOA, dans une variété de secteurs de pratique (p.ex., l’assurance vie, l’assurance santé, les régimes de retraite/de pension et l’assurance générale). De plus, les ententes présentes entre les organisations concernant le programme d’accréditation universitaire de l’ICA demeurent inchangées.

Dans certains autres aspects cependant, cette entente ne représente que des changements qui vont de changements marginaux à d’autres plus importants, comparativement aux pratiques antérieures. On retrouvera dorénavant un marquage de l’ICA sur tous les examens portant sur le contenu canadien spécifique de la SOA, une page d’accueil comarquée sur le site Web de la SOA pour les candidats canadiens, et la notation de reconnaissance de l’ICA sur tous les examens pertinents de la SOA. Le protocole d’entente comporte aussi un engagement envers une meilleure collaboration entre les deux organisations sur la stratégie d’enseignement pour le long terme.

En qualité de membre de l’une ou de ces deux organisations—ayant complété vos examens et votre accréditation—il est probable que vous vous demandiez ce que cette entente signifie pour vous. Possiblement que le plus gros changement se retrouve dans la création de nouveaux postes dédiés de bénévole pour les représentants de l’ICA, sur les comités des examens et du curriculum.

Les bénévoles sont la pierre angulaire tant pour la SOA que pour l’ICA. Dans son propre système d’enseignement, la SOA a toujours pu compter sur une vaste base de bénévoles, et par surcroît elle a pu bénéficier d’un pourcentage disproportionnellement élevé de bénévoles dans l’enseignement provenant du Canada. Jusqu’à l’avènement de ce protocole d’entente, les bénévoles dans l’enseignement pour la SOA étaient imputables de manière informelle envers la SOA, mais aucun n’avait une imputabilité formelle envers l’ICA pour le développement de matériel du contenu canadien des examens de la SOA. Bien que les normes d’enseignement de la SOA étaient maintenues, l’ICA n’avait aucune voix officielle dans la sélection des bénévoles dans l’enseignement pour la SOA, pour le contenu des examens canadiens, et n’avait des communications concernant ces examens seulement qu’au niveau des directions générales.

Pour l’avenir cependant, des bénévoles canadiens dans l’enseignement spécifiés sur certains comités de la SOA auront une imputabilité formelle envers l’ICA. Un représentant désigné par l’ICA sera encore présent sur le groupe des directeurs généraux de la SOA. Les vice-directeurs des comités spécifiés du curriculum de la SOA seront désignés par l’ICA (avec revue et approbation par la SOA) pour les cheminements des bourses d’étude, avec un contenu spécifique canadien, tout comme des membres de l’ICA sur le comité du syllabus d’enseignement. Un membre du comité sur chacun des autres comités du curriculum de la SOA peut aussi être nommé par l’ICA. De manière similaire, les nominations de l’ICA prendront place sur les comités des examens de la SOA.

Ces méthodes de supervision et de participation de l’ICA permettront d’assurer que ces bénévoles canadiens spécifiés dans l’enseignement soient imputables envers, et en communication avec l’ICA, d’une manière qui soit plus formelle que ce qui était requis par le passé.

La transition vers ces nouvelles approches est en cours. La planification pour leur implantation est coordonnée entre les leaders du personnel d’enseignement des deux organisations.

Étant membre des deux organisations, je suis très enthousiaste devant cette ère nouvelle et mieux définie de collaboration entre l’ICA et la SOA en matière d’enseignement. Je crois que cela permettra d’améliorer l’enseignement des actuaires canadiens, et de rehausser la perception de la profession au sein de ses partenaires (à savoir, les employeurs, les législateurs et le grand public), tant ici au Canada que partout dans le monde.

Dans la même veine de célébration que celle engendrée par ce protocole d’entente sur l’enseignement, mais d’une signification historique encore plus probante et plus répandue, permettez-moi de féliciter tous les collègues canadiens au moment du 150ème anniversaire de ce grand pays, lequel sera célébré le 1er juillet 2017!

Ben Marshall, FSA, FICA, CERA, MAAA, est l’actuaire agréé affecté au membership canadien de la SOA. Vous pouvez communiquer avec lui à l’adresse bmarshall@soa.org.

Sharing is caring.
  • Subscribe to our feed
  • Tweet about this post
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn

Discussion

No responses to "Exciting New Education Agreement Between the CIA and the SOA"

There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment