13Feb2017
Author
SOA Blog
Category
Actuarial Science, Canada

Listening Tour in Waterloo

En français

Society of Actuaries (SOA) President-Elect Mike Lombardi, FSA, FCIA, CERA, MAAA, and SOA Board Member Marcus Robertson, FSA, FCIA, engaged in a dialogue with the crowd who assembled for the latest Canadian Listening Tour event. Held at the Waterloo Actuaries Club in December, Lombardi and Robertson spoke with attendees about the new SOA 2017–2021 Strategic Plan.

Topics included how the SOA mission and vision relate to the strategic plan; implementing the strategy (predictive analytics, strategic research, environmental scanning and more); how the SOA has tailored exam content in Canada to meet the changing needs of members, candidates and the stakeholders they service in Canadian markets; and decision-making processes.

An open discussion followed the Listening Tour presentation. Questions were fielded by Lombardi; Robertson; Chris Fievoli, FSA, FCIA, the resident actuary for the Canadian Institute of Actuaries (CIA); and Ben Marshall, FSA, FCIA, CERA, MAAA, SOA staff fellow, Canadian membership.

Major topics covered were expanded opportunities for actuaries in nontraditional roles outside of insurance and pensions; public policy; and gaining greater recognition for the profession. Following is a sampling of questions and corresponding answers.

 

Q:  What response have we received from employers to the new emphasis on predictive analytics?
A:  Several companies are incorporating predictive analytics as part of their team. For instance, actuaries are heading up predictive analytics groups at credit card companies, and some major Canadian insurance companies now employ chief data analytics officers. In addition, the SOA has developed an internship program with companies such as Google, Microsoft, NASA and other major organizations.

 

Q:  Are opportunities expanding for actuaries exploring other fields within the profession?
A:  Yes. For example, actuaries have made significant progress in the banking arena in countries such as South Africa and Australia. We have a Cultivate Opportunities Team (COT) within the SOA working with nontraditional employers to identify and expand opportunities for actuaries in nontraditional roles.

 

Q:  What is being done to market or promote the profession to students?
A:  We are reaching out to university students to promote the actuarial profession through job fairs and similar events. We also have the Centers for Actuarial Excellence (CAE) in the United States and Canada, where we provide grants. Our Candidate Connect program offers advice on exams and internships. We are looking at ways to assist with the work done by the Actuarial Foundation and the CIA to improve the visibility of the profession to high school math students, and to increase the diversity in the profession.

 

Q:  Does the SOA get involved in public policy?
A:  The actuarial profession’s voice for public policy in the United States is the American Academy of Actuaries (the Academy) and in Canada is the CIA. The SOA helps by providing research to develop and support public policy positions.

Additional Listening Tour events for 2017 are being planned for Milton, Ontario; Vancouver; Montreal and Quebec City. Stay tuned to SOA News Canada for dates and times.

 


Évènement de la Tournée d’écoute à Waterloo

Mike Lombardi, FSA, FICA, CERA, MAAA, président élu de la Société des actuaires (SOA) et Marcus Robertson, FSA, FICA, membre du conseil de la SOA, sont engagés dans un dialogue avec un groupe de gens rassemblés pour le dernier évènement de la Tournée canadienne d’écoute, qui s’est déroulé en décembre, au Waterloo Actuaires Club. M. Lombardi et M. Robertson y ont discuté avec les participants du nouveau Plan stratégique 2017-2021 de la SOA.

Entre autres sujets, il y fut discuté de comment la mission et la vision de la SOA correspondent au plan stratégique; de l’implantation de la stratégie (analyse prédictive, recherche stratégique, exploration de l’environnement et autre); de comment la SOA a adapté le contenu de son examen au Canada pour répondre aux besoins changeants des membres, candidat(e)s et partenaires qu’ils servent sur les marchés canadiens; et des processus de prise de décision.

Une discussion ouverte a suivi la présentation de cet évènement de la Tournée d’écoute. Plusieurs questions ont été posées à M. Lombardi; M. Robertson; M. Chris Fievoli, FSA, FICA, l’actuaire résident pour l’Institut canadien des actuaires (ICA); et M. Ben Marshall, FSA, FICA, CERA, MAAA, actuaire agréé affecté au membership canadien de la SOA.

Parmi les principaux sujets couverts, citons notamment les opportunités accrues pour les actuaires dans des rôles non-traditionnels, à l’extérieur du domaine des assurances et des régimes de retraite; des politiques publiques; et l’obtention d’une plus reconnaissance plus élargie de la profession. Voici un bref échantillon des questions et des réponses correspondantes:

Q : Quelle a été la réponse des employeurs à la nouvelle emphase sur l’analyse prédictive?
R : De nombreuses sociétés incorporent désormais l’analyse prédictive comme faisant partie des activités de leur équipe. Par exemple, des actuaires dirigent des groupes d’analyse prédictive pour des compagnies émettrices de carte de crédit, et certaines sociétés d’assurance canadiennes majeures emploient désormais des directeurs en chef des analyses des données. De plus, la SOA a développé un programme de stage avec des sociétés telles que Google, Microsoft, NASA et autres organisations majeures.

 

Q : Assistons-nous à une expansion des opportunités pour les actuaires qui explorent d’autres domaines au sein de la profession?
R : Oui! Par exemple, des actuaires ont fait des progrès importants dans le domaine bancaire, dans des pays tels que l’Afrique du Sud et l’Australie. Nous avons établi une équipe de culture des opportunités (COT) au sein de la SOA, laquelle travaille auprès d’employeurs non-traditionnels pour identifier et développer des opportunités pour les actuaires, dans des rôles non-traditionnels.

 

Q : Qu’est-ce qui se fait pour promouvoir et publiciser la profession auprès des étudiants?

R : Nous rencontrons des étudiants universitaires pour promouvoir la profession d’actuaire par le biais de foires de carrières et d’évènements semblables. Nous avons aussi les Centres d’excellence en actuariat (Centers for Actuarial Excellence) aux États-Unis et au Canada, auxquels nous accordons des subventions. Notre programme de connexion avec les candidats offre des conseils sur les examens et sur les programmes de stage. Nous cherchons des moyens d’aider au travail qui est fait par la Fondation de l’actuariat (Actuarial Foundation) et par l’ICA pour améliorer la visibilité de la profession auprès des étudiants en mathématique des écoles secondaires, et pour accroître la diversité dans la profession.

 

Q : Est-ce que la SOA s’implique dans les politiques publiques?
R : Le porteur de voix pour la profession d’actuaire en matière de politique publique aux États-Unis est l’American Academy of Actuaires (l’Académie) et au Canada, c’est l’ICA. La SOA contribue en fournissant la recherche pour le développement et le soutien des positions de politique publique.

D’autres évènements de la Tournée d’écoute sont prévus pour 2017, à Milton en Ontario; à Vancouver, à Montréal et dans la ville de Québec. Ne manquez pas les prochaines éditions de SOA News Canada pour les dates et les sites.

 

Sharing is caring.
  • Subscribe to our feed
  • Tweet about this post
  • Share this post on Facebook
  • Share this post on Google
  • Share this post on LinkedIn

Discussion

One response to "Listening Tour in Waterloo"

  • Sergio Duran says:

    I am from Mexico and SoA´s presence is very week in employers and universities. I have tried to reach SoA to try to build a framework/relation so we can start building a bridge between Mexican actuaries and SoA but SoA has been hermetic on this. Will SoA want to reach and rebuild relationships with Mexican actuaries to increase SoA´s presence?

Leave a Comment